Auteurs de la contribution : Jean-Luc Gilles*, Pascal Henzi** et Salvatore Tinnirello*** * Haute école pédagogique du canton de Vaud (HEP Vaud), Suisse ** HR-ITinera, Suisse *** Salvatore Tinnirello, HR-ITinera, Suisse et HEC Liège, Belgique

L’avènement d’une civilisation numérique (Cazeaux, 2014) et la digitalisation des pratiques pédagogiques offrent un contexte favorable pour le déploiement de recherches et innovations (RI) en ingénierie des évaluations. Dans le domaine de la mesure des acquis de la formation de nouvelles méthodes et instruments adaptés aux environnements éducatifs apparaissent aujourd’hui (Blais & Gilles, 2011, 2012, 2015 ; Davis, 2015 ; Fadel, Honey, & Pasnik, 2007). Les TIC au service des évaluations offrent des réponses aux besoins des apprenants, des formateurs et des parties prenantes des systèmes de formation innovants à des échelles locales, nationales ou internationales (Blais, Gilles & Tristan Lopez, 2015a, 2015b). Concomitamment, le management de la qualité pénètre un grand nombre de sphères d’activités humaines et de plus en plus d’acteurs attentifs à la qualité des processus de certification souhaitent des garanties de sérieux en matière de qualité des mesures d’apprentissages dans le monde de la formation. Dans ce contexte, Gilles (2002, 2010) propose un cycle de Construction et de gestion de la qualité des tests standardisés (CGQTS). Ce cycle comprend huit étapes : analyse des objectifs de l’évaluation ; design du dispositif ; élaboration des bases de données de questions ; information des évalués ; passation de l’évaluation ; correction et analyse des résultats ; production des feedbacks ; macro-régulation en vue d’améliorer les prochaines évaluations. CGQTS est le modèle utilisé par la plateforme en ligne « DOCIMO » proposée par HR-ITinera. Lors de cette présentation, après un exposé du cycle CGQTS et des RI en lien, nous effectuerons une courte démonstration de DOCIMO et de ses cas d’utilisation chez divers partenaires tels que la Fondation suisse de la Haute Horlogerie (FHH), la Faculté de Médecine de l’Université de Hasselt en Belgique ou encore la Haute école pédagogique du canton de Vaud en Suisse.