L’équipe d’ITinera-Group a le plaisir de vous annoncer sa participation au 30ème congrès de l’ADMEE Europe qui aura lieu au Luxembourg les 10, 11 et 12 janvier 2018, sous le thème suivant : L’évaluation en éducation et en formation face aux transformations des sociétés contemporaines.

Voici le résumé de la première contribution :

 

L’évaluation des apports de la formation continue en milieu de travail : les nouveaux dispositifs d’évaluation basés sur des standards de qualité

 

Les organisations publiques et privées proposent aujourd’hui des formations non seulement pour développer les compétences de leurs membres, mais aussi pour maintenir un bon climat de travail ou motiver et fidéliser leurs personnels (Noe, 2017). Bon nombre de ces formations ne sont pas évaluées, notamment du fait de la complexité des dispositifs d’évaluation disponibles et de la difficulté à identifier les standards de qualité qui permettraient d’avoir confiance dans les résultats (Dunberry et Péchard, 2007).

Les communications de ce symposium s’articulent autour de deux dimensions à évaluer : les effets d’une formation dans le milieu de travail et le transfert des apprentissages. La première dimension peut être approchée au moyen du modèle de Kirkpatrick (1959), un des plus vieux modèles encore utilisés en évaluation RH (Bouteiller et Gilbert, 2016). Ce modèle distingue quatre type d’effets induits par une formation (Rivard et Lauzier, 2013) : (1) les réactions des apprenants, (2) leurs apprentissages, (3) la mobilisation des nouvelles compétences sur le poste de travail et (4) les résultats organisationnels touchés par la formation. Les communications de ce symposium mettront en évidence toute la variété de ces effets.

Nous nous intéresserons à la question du transfert des apprentissages qui interpelle les chercheurs depuis les années ‘80 (Lauzier et Denis, 2016). Des dispositifs novateurs qui seront présentés lors de ce symposium ont permis d’évaluer les apports de formations continues dans divers milieux et d’identifier les freins liés aux transferts. Ils ont été pensés sur la base d’une vision pragmatique de l’évaluation qui prend en compte une série de critères de qualité, en vue d’offrir des garanties en matière de validité, fiabilité, sensibilité, diagnosticité, praticabilité, équité et communicabilité des résultats (AERA, APA, NCME, 1999 ; Gilles, 2002 ; Gilles et al., 2017).

Dans ce contexte où le monde de la formation est de plus en plus attentif à la qualité des instruments d’évaluations (Gilibert et Gillet, 2011 ; Gilles, Detroz et Blais, 2011 ; Beraud, 2015 ; Younès, Paivandi et Detroz, 2017) nous nous pencherons sur le développement et l’essai d’une méthode d’élaboration d’évaluations basée sur le cycle de Construction et de gestion de la qualité des évaluations standardisées (CGQTS) (Gilles, 2002, 2010). Nous présenterons également la plateforme en ligne DOCIMO qui permet d’instrumenter le cycle CGQTS et nous expliciterons les usages de cette plateforme dans trois institutions. Enfin, nous présenterons une version du modèle CGQTS adaptée aux évaluations de la satisfaction (niveau 1 du modèle de Kirkpatrick) mise à l’essai dans le cadre de la formation pratique en milieu hospitalier et discuterons les résultats du premier bilan après une campagne d’évaluation ainsi que les perspectives offertes.